convention obseques courtier en ligne


CONVENTION
OBSEQUES

convention obseques

Financez efficacement vos propres funérailles pour soulager vos proches

LES FORMALITES
APRES UN DECES

formalites deces

Guide pour faire face à toutes les formalités obligatoires après un décès

CONVENTION FRAIS
OBSEQUES

convention frais obseques

Faîtes économiser votre famille sur les frais obsèques avec une assurance

SERVICE DE
POMPES FUNEBRES

pompes funèbres

Bénéficiez des meilleurs services funéraires de Pompes Funèbres de France

ACTUALITÉS
> Frais obseques

Les différents frais d’obsèques, entre prestation de base et services facultatifs

Pendant l’éprouvante période qui suit le décès, les proches n’ont pas toujours la présence d’esprit ni l’envie de comparer les tarifs ou de demander plus d’explications à propos des prestations proposées, l’aspect financier apparaissant alors comme secondaire.

Il demeure en outre difficile, voire tabou, de parler finances quand cela concerne un sujet aussi sensible que celui des obsèques.

Pourtant, les frais d’obsèques représentent une somme conséquente. En France, le coût moyen d’une inhumation avoisine les 3350 euros, contre 3609 pour une crémation. Des montants extrêmement variables en fonction des régions et des prestations fournies. Ainsi, le prix d’une prestation proposée en province peut plus que doubler en région parisienne, et varier sensiblement d’une entreprise de pompes funèbres à une autre.

Il est donc important de ne pas négliger cet aspect, et de bien se renseigner avant de souscrire un contrat. De nombreuses questions doivent être étudiées attentivement : quelles prestations sont obligatoires ? Lesquelles sont optionnelles ? Les soins de conservation sont-ils nécessaires ? Qui doit payer ? Est-il possible d’obtenir des aides ?

Voici des explications détaillées et des conseils vous permettront de choisir une entreprise de pompes funèbres en toute connaissance de cause, vous évitant ainsi de mauvaises surprises au moment de régler les frais funéraires.

Prestations obligatoires 

Un cercueil avec poignées et plaque d’identitéEntre 500 et 3000 euros
Mise en bièreEntre 50 et 200 euros
Transport en véhicule agrééEntre 50 et 500 euros
Opérations d’inhumation ou de crémation
(Frais de crémation avec fourniture d’une urne funéraire, creusement d’une sépulture, ouverte et fermeture d’un caveau déjà existant)
Entre 200 et 800 euros

En ce qui concerne le cercueil, principal pôle de dépenses (près de 40 % du montant total dans la majorité des cas), ces écarts importants s’expliquent par la diversité des essences de bois utilisées pour la fabrication. Comptez de 500 à 800 euros pour du sapin, du hêtre ou du peuplier, de 800 à 2000 euros pour du chêne, et de 1500 à 3000 euros pour de l’acajou.

Il existe également des cercueils moins coûteux, en carton alvéolé biodégradable, à partir de 100 euros. Sachez toutefois que certains crématoriums refusent l’utilisation d’un cercueil en carton pour des raisons de sécurité.

Pour ce qui est de la mise en bière, du transport et des opérations d’inhumation ou de crémation, les tarifs varient en fonction de différents paramètres : secteur géographique, services annexes, possibilité de souscrire un forfait incluant plusieurs prestations…

N’hésitez pas à demander, au moment d’établir le devis obseques, quels sont précisément les services englobés dans les prestations proposées.

Des circonstances particulières peuvent rendre nécessaires des prestations habituellement optionnelles. Un cercueil hermétique est exigé en cas d’infection transmissible, de transport vers ou depuis l’étranger, d’obsèques tardives dues à une enquête de police, de placement temporaire dans un caveau temporaire ou si le préfet l’impose. Des soins de conservation sont également requis en cas de transport vers certains pays étrangers, ou si le défunt a été transporté sans cercueil dans un délai excédant les 48 heures suivant son décès.

Prestations optionnelles 

Convoi funéraire (corbillard, chauffeur et porteurs)Entre 600 et 1000 euros
Toilette mortuaireEntre 50 et 150 euros
Soins de conservationEntre 150 et 500 euros
FunérariumEntre 100 et 450 euros
Capitonnage du cercueil et emblèmeEntre 60 et 1080 euros
Présentation du défuntEntre 100 et 420 euros
Maître de cérémonieEntre 100 et 500 euros
Cérémonie religieuseEntre 100 et 250 euros
Insertion d’une notice nécrologique dans la presse localeEntre 80 et 350 euros
Formalités et démarches administrativesEntre 50 et 400 euros
Compositions floralesEntre 30 et 1000 euros

Attention : optionnelles ne veut pas dire inutiles. Bien que les services des porteurs soient présentés comme étant facultatifs, rares sont ceux qui choisissent de s’en passer. Il en va de même pour le maître de cérémonie, dont l’aide et les conseils peuvent bien souvent s’avérer précieux. Si vous ne désirez pas vous préoccuper des aspects pratiques (organisation, accueil, coordination des diverses phases des obsèques) mieux vaut faire appel à ses services.

Si vous avez choisi d’opter pour une présentation du défunt, garnir le cercueil de capitons peut être judicieux. Ce moment à la fois important et douloureux permet d’adresser au disparu un dernier mot, un dernier adieu, de conserver de lui une ultime image, si bien que l’aspect esthétique a son importance. Pour cette même raison, une toilette mortuaire ainsi que des soins cosmétiques ou de conservation peuvent se révéler utiles.

Là encore, n’hésitez pas à vous faire expliquer en détails les services proposés, de façon à bien comprendre ce qui en justifie le prix et s’il est opportun ou non de les choisir.

Services low cost : soyez vigilants 

Le phénomène des pompes funèbres low cost (à très bas prix) se développe en France de façon exponentielle. Si les tarifs défiant toute concurrence paraissent effectivement tentants, méfiez-vous tout de même de ces prestations au rabais. Des prix aussi faibles ne peuvent être obtenus qu’en cassant les coûts. Cela implique donc de proposer des produits et services de qualité moindre, ainsi que des prestations incomplètes.

La plupart des entreprises de pompes funèbres low cost ne proposent pas de maître de cérémonie, ni de toilette mortuaire ou de soins de conservation.

Parmi ces sociétés, certaines offrent un service plus minimal encore et n’assurent que vente du cercueil et la fourniture du corbillard. Pour le reste, vous devrez vous adresser à un autre prestataire. En fin de compte, cela pourrait vous revenir aussi cher qu’une entreprise classique, tout en compliquant les démarches.

Les coûts spécifiques à l’inhumation

 Le creusement de la sépulture (ou l’ouverture et la fermeture d’une sépulture déjà existante, par exemple dans le cas d’un caveau de famille) représente un coût moyen de 400 euros. Il existe deux principaux types d’inhumation : l’inhumation en pleine terre, et l’inhumation en caveau funéraire.

S’il s’agit d’une nouvelle sépulture, il vous faudra tout d’abord acquérir une concession. Le montant d’une concession décennale une place varie de 300 à 700 euros, celui d’une concession trentenaire s’élève à 1800 euros environ, et le tarif d’une concession cinquantenaire est de 4500 euros en moyenne. Cependant, il est possible de bénéficier d’un emplacement gratuit pendant une durée de cinq ans.

Ainsi que son nom l’indique, l’inhumation en pleine terre consiste à ensevelir le cercueil dans une fosse creusée à même la terre. Dans ce cas, la pose d’une semelle est obligatoire. Cet encadrement qui délimite la sépulture peut être constitué de ciment, de pierre, de granit ou de marbre et sert de support au monument funéraire. Son prix varie en fonction du matériau utilisé. En moyenne, comptez 500 euros pour une semelle en ciment, 800 euros pour une semelle en granit ou en pierre, et 1000 euros pour du marbre.

Les cimetières municipaux sont en mesure d’imposer un matériau particulier, notamment lorsqu’il s’agit d’une concession perpétuelle.

En ce qui concerne l’inhumation en caveau, le cercueil est placé dans une fosse maçonnée. Celle-ci peut comporter plusieurs cases, séparées par des dalles en béton. C’est le cas notamment des caveaux de familles destinés à accueillir plusieurs cercueils. Prévoyez environ 2000 euros pour une inhumation en caveau. Un choix qui peut s’avérer plus économique sur le long terme, puisqu’un caveau peut recevoir plusieurs défunts sans qu’il soit nécessaire de construire de nouvelles sépultures.

Vous pouvez également opter pour une variante moins onéreuse du caveau : le caveautin. Il s’agit d’une construction en dalles de ciment, destinée à protéger le cercueil enterré en pleine terre, mais qui n’offre pas les mêmes propriétés hermétiques qu’un véritable caveau. Son coût oscille entre 800 et 1200 euros.

L’apposition d’une pierre tombale est facultative, et laissée au libre choix de la famille. Cette pierre tombale (le plus souvent en granit, en pierre ou en marbre) peut s’orner d’une stèle verticale, d’une sculpture ou d’une chapelle.

Il est difficile de donner un montant indicatif, tant les prix sont variables et les possibilités nombreuses. Les tarifs pour une simple pierre tombale en granit sans stèle débutent aux alentours de 1000 euros, 1500 si elle comporte une stèle.

Il existe également un autre mode d’inhumation, moins usité : l’enfeu. Le cercueil est alors placé dans une case hors-sol. Il faut compter 400 euros environ pour la construction d’un enfeu.

Les taxes et redevances liés à l’inhumation s’élèvent en moyenne à 150 euros.

Les coûts spécifiques à la crémation

Contrairement à une idée reçue, la crémation n’est pas nécessairement plus économique que l’inhumation. Aux frais de base (cercueil, mise en bière et transport) s’ajoute le prix de l’urne cinéraire, avoisinant en moyenne les 200 euros, ainsi que la taxe d’incinération, plus élevée que la taxe d’inhumation (entre 400 et 600 euros).

Si vous souhaitez organiser une cérémonie au crématorium, il faut ajouter à cela le prix de la location de salle, s’élevant en moyenne à 200 euros.

En ce qui concerne le devenir des cendres, plusieurs possibilités s’offrent à vous : le columbarium, le cavurne, la tombe cinéraire, la dispersion dans la nature ou dans un jardin du souvenir.

Le columbarium est un ensemble de cases hors-sol disposées à la verticale. Il est situé dans un cimetière et destiné à recevoir les cendres. Certains cimetières sont dotés de columbariums individuels, se présentant sous forme de cases indépendantes posées sur le sol. Comptez de 500 à 700 euros pour une concession en columbarium.

Vous pouvez également opter pour un cavurne, petit caveau étanche où l’urne est inhumée, pour un coût moyen de 300 euros.

La tombe cinéraire permet elle aussi une inhumation de l’urne, en pleine terre cette fois- ci. Elle peut s’orner d’une simple plaque commémorative, ou d’un monument funéraire.

Plus économique : la dispersion des cendres en pleine nature ou dans le jardin du souvenir d’un cimetière. Gratuits, ces modes de dispersion requièrent néanmoins une autorisation municipale.

Il faut savoir qu’un jardin du souvenir est un lieu collectif, peu propice au recueillement personnel. Si cela vous gêne, privilégiez plutôt le jardin de tombes cinéraires ou le cavurne.

Qui paye les frais des obsèques ?

Les frais d’obsèques sont prélevés sur les biens de la succession. Sur présentation des factures, la banque se chargera de prélever le compte du défunt afin de procéder au paiement dans la limite de 5000 euros.

Si le compte n’est pas suffisamment approvisionné, le règlement des frais revient aux héritiers directs, au titre de l’obligation alimentaire. Renoncer à la succession ne dispense pas du paiement des obsèques.

Si le défunt était salarié et encore en activité au moment de son décès, une partie des obsèques sera prise en charge par l’Assurance Maladie, aussi dite Sécurité Sociale, dans la limite de 9387 euros.

En cas de difficultés de paiement, des solutions existent. Les conseils départementaux sont habilités à allouer des aides. Pour en bénéficier, il est indispensable que le défunt ait perçu de son vivant l’aide sociale comme personnage âgée pour l’hébergement à titre permanent. Le montant de l’aide départementale ne peut excéder 1609 euros.

Cette demande s’effectue par simple courrier, auquel il faudra joindre la facture des frais funéraires en trois exemplaires ainsi que le relevé d’identité bancaire de l’entreprise de pompes funèbres.

Si les héritiers ne sont pas pourvus de ressources suffisantes et ne peuvent prétendre aux aides départementales, les frais funéraires seront pris en charge par la commune où est survenu le décès.

Les conventions obsèques

Si le défunt a souscrit une convention obsèques, un capital déterminé au moment de la souscription est directement versé à l’entreprise de pompes funèbres de son choix.

Il est également possible d’opter pour un volet complémentaire englobant les prestations funéraires. L’assuré définit alors ses souhaits en matière de prestations et règle à l’avance le déroulement de ses obsèques. Ces volontés sont stipulées par écrit et l’opérateur funéraire s’engage à les respecter.

Ce dispositif permet de décharger les héritiers du financement des funérailles. Pour ce qui est du volet prestations funéraires, il peut aussi se révéler une aide précieuse d’un point de vue moral. Bien souvent, lorsque le défunt n’a pas émis de volontés claires de son vivant, les héritiers se retrouvent face à des questions complexes suscitant parfois des désaccords : faut-il opter pour la crémation ou l’inhumation ? La cérémonie doit-elle être religieuse ou civile ? Qu’aurait voulu le défunt en termes de prestations funéraires ?

En souscrivant à un contrat obsèques, l’assuré évite ces types de problèmes à ses héritiers et leur garantit ainsi plus de sérénité, tant au niveau financier qu’au niveau psychologique.

N’hésitez pas à remplir le formulaire de notre comparatif d’assurances obsèques, gratuit et sans engagement. Un conseiller vous appellera afin de vous proposer des devis personnalisés correspondant à vos besoins.

Comme pour les frais funéraires, il est important là aussi de prendre le temps d’examiner les diverses offres proposées, afin de trouver les meilleurs services au prix le plus juste.

Que comprennent les frais d’obsèques : montants, financement, assurance

Lorsqu’une personne décède, c’est toujours un moment douloureux pour les proches et la famille. Pourtant, un énorme souci vient s’ajouter au chagrin : le délai de six jours pour préparer les obsèques, remplir les documents administratifs et payer les frais d’obseques élevés qui en découlent et qui doivent être réglés rapidement. La personne qui doit s’occuper de cette lourde tâche n’est pas forcément préparée autant psychologiquement que financièrement. Mais dans ce cas comment procéder ? Quels sont les montants approximatifs des frais d’obsèques ? Peut-on préparer ses obsèques à l’avance pour soulager ses proches le jour du décès ? Existe-t-il des assurances permettant de financer les frais obsèques ?

Frais obsèques : quels sont leurs montants ?

En France, les frais obsèques dépendent de deux critères. D’abord, ils sont calculés en fonction du mode d’obsèques envisagé, autrement dit, soit la crémation, soit l’inhumation. Ensuite, ils se basent sur la région dans laquelle va se passer l’enterrement ou la crémation (en province ou en région parisienne). Ce n’est pas un secret pour personne, les frais obsèques sont très chers, voici leurs montants approximatifs :

  • Pour des obsèques avec une crémation, les prix se positionnent entre 2670€ et 4190€ en province et entre 2340€ et 6270€ en région parisienne.
  • Pour des obsèques avec une inhumation, les tarifs sont compris entre 1980€ et 6090€ en province et entre 4950€ et 7530€ en région parisienne et ne comprennent pas la concession et la marbrerie.

Ce ne sont que des montants approximatifs qui peuvent varier surtout si le défunt avait des exigences particulières. Même si la situation n’est pas idéale, il vaut mieux bien comparer les différentes offres des nombreux prestataires existants, cela vous permettra de trouver les prix les moins couteux de manière à ne pas se ruiner avec les frais obseques.

En quoi une assurance obsèques peut-elle être utile concernant les frais obseques

Au vu des sommes citées ci-dessus, vous avez bien compris combien les frais obseques peuvent être très élevés selon les situations. Mais, heureusement, il existe des assurances permettant de couvrir les frais obseque à l’avance dans le but de faciliter le deuil des proches. Chaque assurance propose des services différents mais leurs principaux objectifs sont :

– D’alléger la peine des proches et de la famille en leur enlevant les soucis financiers liés aux frais obsèque. En effet, lors de la souscription, vous choisissez un capital qui sera directement à la personne qui aura financé vos obsèques à votre mort. De cette manière, c’est comme si cette personne n’avait pas ou peu dépensé d’argent.

– D’éviter aux proches et à la famille des démarches administratives longues et fastidieuses, surtout en période de deuil puisque vous définissez à l’avance les modalités de vos obsèques. De plus, selon les assurances, un accompagnement téléphonique permettra aux proches et à la famille de savoir exactement quoi faire dans ces moments-là.

Il faut bien différencier les deux types d’assurances existants. Il y a l’assurance en capital (ou assurance décès qui permet à l’assuré de laisser un capital à la personne qui financera vos futures obsèques afin de couvrir les frais obsèques. Sinon il y a l’assurance en prestation (ou convention obsèques) qui permet de régler à l’avance tous les détails de vos obsèques que ce soit au niveau administratif qu’au niveau des frais d’obseques.

Trouver une assurance permettant de régler les frais obseque à l’avance grâce à notre comparateur

Il y a beaucoup d’assurances obsèques et il est donc très difficile de faire son choix parmi l’une d’entre elles, d’autant plus qu’il s’agit d’une décision importante qui vous suivra toute votre vie et même après. Grâce à notre comparateur, vous pourrez trouver une assurance qui vous permettra de régler vos frais obseque à l’avance et en toute tranquillité. Vous avez juste à nous fournir quelques renseignements sur votre situation et nous nous occupons de faire les recherches puis de vous envoyer nos propositions. Notre comparateur est performant et entièrement gratuit, alors n’hésitez pas à l’utiliser car grâce à lui, vous ferez le bon choix. Décharger ses proches de vos futurs frais d’obseque est un geste fort et beau, vous devez donc bien prendre votre temps pour choisir la bonne assurance. Malheureusement un décès peut survenir n’importe quand et les coûts engendrés ne peuvent pas toujours être assumés par la famille ou les proches, les préparer à l’avance leur permettra de pouvoir faire leur deuil en toute tranquillité.

Pour en savoir plus :

– sur la fiscalité des conventions obsèques