convention obseques courtier en ligne


CONVENTION
OBSEQUES

convention obseques

Financez efficacement vos propres funérailles pour soulager vos proches

LES FORMALITES
APRES UN DECES

formalites deces

Guide pour faire face à toutes les formalités obligatoires après un décès

CONVENTION FRAIS
OBSEQUES

convention frais obseques

Faîtes économiser votre famille sur les frais obsèques avec une assurance

SERVICE DE
POMPES FUNEBRES

pompes funèbres

Bénéficiez des meilleurs services funéraires de Pompes Funèbres de France

ACTUALITÉS

Histoire de l’embaumement

Dans la vie de tout être vivant, il arrive un moment où, malheureusement, nous devons quitter ce monde. Au cours de l’histoire, et concrètement, de l’être humain, il y eu beaucoup de rituels qui se sont créés pour pouvoir faciliter le passage d’êtres chers vers un autre monde, comme l’enterrement ou la crémation. Par contre, ces dernières années, une technique, qui a eu beaucoup de succès durant une époque lointaine, a resurgi: l’embaumement.

Que veut dire embaumer?

L’embaumement d’un corps est une technique qui permet de conserver l’aspect d’une personne ou d’un animal mort de façon prolongée.

Une des origines de cette technique se retrouve dans l’Egypte ancienne lorsque, après plusieurs années d’expérience, les Egyptiens sont arrivé à une technique avancée où ils enlevaient tous les organes du défunt et recouvraient le corps avec du natron, un minéral extrait dans le lac Nitrie duquel il tire son nom. Après quoi, le corps se recouvrait avec de la résine à l’intérieur comme à l’extérieur pour pouvoir le préserver et finalement, le corps était enveloppé avec des bandes de lin.

Plus tard, on retrouve également cette technique dans la Rome antique pendant le Moyen Âge pour certains dignitaires et dans certaines cultures d’Amérique du sud, comme celle des Incas au Perou. Encore au XXème siècle, certains personnages de renom, comme Lenin ou Ho Chi Minh on bénéficié de cette technique.

L’embaumement moderne

Actuellement, il existe plusieures techniques pour la préservation des corps, mais la plus utilisée est la thanatopraxie. Ce mot vient de la combinaisonco de thanatos qui provient du nom du dieu grec de la mort et praxein, qui signifie “opérer de façon manuelle”.

Avec cette technique, non seulement, on peut préserver le défunt mais on arrive à détruire plusieurs possibles infections futures et micro organismes, qui sont naturellement présent lors de la décomposition, notamment grâce au liquide d’embaumement. Il faut tenir en compte que la thanatopraxie n’est pas très connue au niveau mondial. Il y a très peu de pays dans lesquels l’embaumement d’un corps est un rituel populaire en comparaison avec l’inhumation ou la crémation. De fait, les personnes qui officient ce métier, en plus d’avoir étudié l’anatomie, doivent avoir des notions de droit funéraire. En effet chaque pays établi certaines conditions, comme la réalisation d’un examen final pour pouvoir devenir embaumeur.

Comment embaumer un mort et en quelles occasions ?

Il est clair que cette technique s’utilise uniquement lors qu’un individu est défunt. Par contre, dans l’actualité, il n’est non seulement possible de présenter le mort couché à l’intérieur de son cercueil, sinon qu’il est aussi possible que nos êtres chers prennent la position que les membres de la famille aient choisi préalablement. Par exemple, nous pouvons voir le défunt chevauchant sa moto, assis sur une chaise parmi les siens ou imitant son idole. Cette technique nous permet transformer cette épreuve difficile et triste en un moment mémorable et plus facile à surmonter.

Parfois, cette idée survient du défunt lui même qui, avant de mourir, lors de ses derniers jours de vie suite à une maladie grave, veut préparer ses propres funérailles et les convertir en une fête pour pouvoir s’en aller de façon heureuse de ce monde.