convention obseques courtier en ligne


CONVENTION
OBSEQUES

convention obseques

Financez efficacement vos propres funérailles pour soulager vos proches

LES FORMALITES
APRES UN DECES

formalites deces

Guide pour faire face à toutes les formalités obligatoires après un décès

CONVENTION FRAIS
OBSEQUES

convention frais obseques

Faîtes économiser votre famille sur les frais obsèques avec une assurance

SERVICE DE
POMPES FUNEBRES

pompes funèbres

Bénéficiez des meilleurs services funéraires de Pompes Funèbres de France

ACTUALITÉS
> > Delai deces enterrement

Le délai d’enterrement : combien de temps après le décès ?

Perdre un proche est toujours une étape compliquée de la vie. Au-delà de la peine de perdre un ami ou un membre de sa famille, il s’agit également d’une période difficile puisque de nombreuses formalités doivent être réalisées suite au décès. Parmi elles, organiser un enterrement est une tâche peu plaisante mais malheureusement obligatoire. Afin de vous aider à passer au mieux ces évènements, voici quelques conseils afin de mener à bien l’enterrement.

Une des premières questions que l’on se pose, confrontée à cette situation, est souvent quand organiser la cérémonie d’obsèques et donc l’enterrement ? Au-delà d’un simple choix de planning, cette décision va dépendre de plusieurs contraintes.

Combien de jours après le décès réaliser l’enterrement ?

Il n’y a pas de délai, pas de période de temps idéale entre le décès et l’enterrement. Cela peut dépendre de plusieurs facteurs. Mais la loi française vous oblige à réaliser l’enterrement avant le 7ème jour après le décès. Un délai recommandé est d’environ 3 à 4 jours après la mort, en fonction des disponibilités de l’organisme des Pompes Funèbres de la commune de résidence du défunt. Hormis cela, la durée entre le décès et les obsèques dépendra donc du délai d’inhumation ou de crémation du corps. Vous ne devez donc pas perdre de temps et contacter les Pompes Funèbres le plus tôt possible, afin d’être sûr de ne pas dépasser ce délai de 6 jours maximum. Des règles spécifiques concernant le délai entre le décès et les obsèques peuvent également dépendre de la religion du défunt. Le judaïsme impose par exemple un délai maximum de 24 heures après le décès.

Peut-on réaliser un enterrement tous les jours de la semaine ?

Attention cependant : en France, un enterrement ne pourra pas être réalisé le dimanche, sauf cas de dérogation. Selon le jour du décès, vous allez donc devoir prendre en compte ces contraintes pour l’organisation des obsèques. Il en est de même pour les jours fériés où il est donc impossible de procéder à un enterrement.

Comment obtenir une dérogation ?

En cas exceptionnel et souvent pour respecter des rites religieux, le préfet peut choisir d’accorder une dérogation pour l’organisation des obsèques un dimanche ou un jour férié. Pour cela, la personne en charge de l’organisation de l’enterrement doit envoyer un dossier composé d’une lettre précisant l’état civil, la date et lieu de décès du défunt ainsi que le motif de la dérogation avec la date, l’heure et le lieu de l’enterrement souhaité. Ajoutez à cette lettre, le certificat médical de décès, l’acte de décès de l’état civil, l’autorisation de fermeture du cercueil, d’inhumation ou de crémation. Peu importe la date du décès et de l’enterrement, vous n’êtes pas seuls face à toutes ces démarches et les organismes de Pompes Funèbres sont là pour vous accompagner et pour vous aider à choisir une date qui respecte les délais d’obsèques imposés par la législation française.